TÉLÉCHARGER QUI A TUÉ À BENTALHA

Oui, et je ne peux plus retourner en Algérie. Ceux qui ont assassiné sont partis de la caserne de Baraki commune dont dépend Bentalha. Ce ne sont pas les terroristes. Après la diffusion du reportage à la télévision française, en septembre , vous avez subi des attaques. Vous préférez communiquer avec nous en LSF, cliquez sur l’icône.

Nom: qui a tué à bentalha
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 36.34 MBytes

Parfois, il est impossible de lui parler. Qui a tué A Bentalha Algérie Chronique d’un massacre annoncé – broché Chronique d’un massacre annoncé. Pourtant votre livre est éminemment politique! Chaque année, quand arrive le septembre, tous les souvenirs remontent. Et après on est venu me voir en me disant de faire attention.

Dans mon livre je dénonce les attaques au vitriol contre les femmes, dans les années 80, et les massacres des islamistes. J’y pense tous les jours. D’ailleurs, l’un d’eux, qui était de Bentalha, avait prévenu, juste après le massacre de Raïs: Qui peut pardonner de tels meurtres?

qui a tué à bentalha

Les disparitions forcées Listes et fiches. Que se passe-t-il au FFS? Passez au format numérique. Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait en magasin En plus c’est gratuit.

Qui a tué à Bentalha ? Les quatre vérités de Yous

Le « triangle de la mort », dans la plaine de la Mitidja, est le périmètre où se sont déroulés les massacres de masse perpétrés par les GIA. Et il y a toute cette confusion, les pauvres gens ne savent plus qui croire même après avoir vu des atrocités de leurs propres yeux. L’article 46 va même plus loin en précisant qu' »est puni d’un emprisonnement de trois ans à cinq ans et d’une amende de dinars à dinars, quiconque qui, par ses déclarations, écrits ou tout autre acte, utilise ou instrumentalise les blessures de la tragédie nationale pour porter atteinte aux institutions de la République algérienne démocratique et populaire, fragiliser l’État, nuire à l’honorabilité de ses agents qui l’ont dignement servie, ou ternir l’image de l’Algérie sur le plan international ».

  TÉLÉCHARGER DEMANDE DE LOGEMENT NEOLIA

Pour la reconnaissance des crimes de la colonisation: Hocine Ait Ahmed sur Ali Mecili: Accueil Découverte Qui a tué à Bentalha? Les septembre, plus de personnes sont massacrées à Bentalha, dans le « triangle de la mort ».

Mes détracteurs ne pourront pas me salir.

La ville nouvelle, sorte de cité dortoir en perpétuel développement, se dresse face au centre historique, avec pour unique ligne de démarcation la route nationale. Mais aujourd’hui, qui va nous rendre ces dix années volées? Dans uté annéesj’étais encore étudiante mais je ne pouvais pas suivre les cours. Et après on est venu me voir en me disant de faire attention.

qui a tué à bentalha

On est tous malades. Le 22 septembreau début de la nuit, quelque deux cents hommes armés investissent un quartier de Bentalha, une banlieue éloignée d’Alger. Selon plusieurs témoignages, recueillis par les médias dès le lendemain du drame, les portes rué bâtiments ciblés par les terroristes étaient marquées d’une croix.

Ils ont trouvé refuge chez d’autres habitants.

INTERVIEW: NESROULAH YOUS, AUTEUR DE « QUI A TUÉ À BENTALHA »

Le général Smaïl Lamari et les massacres de Deux articles de l’ordonnance d’application de la Charte interdisent désormais bebtalha poursuite et condamnent les familles de victimes à renoncer à toute velléité de justice.

  TÉLÉCHARGER COMMANDE CLIMATISEUR HAIER

Ce soir-là, des croix ont été mises sur les portes des maisons et ceux qui ont été visés ne l’ont pas été au hasard. Quelqu’un est devenu fou en voyant la tête d’un de ses proches.

Elle achetait des choses, se faisait plaisir, vous connaissez les filles.

» QUI A TUÉ À BENTALHA – Algeria-Watch

Enl’émir franchit une nouvelle étape en rendant « licite » le meurtre des femmes et des enfants. Seul un panneau à l’entrée de la commune de Baraki, à quelques kilomètres de là, indique la direction de la ville martyre.

En novembrele général Liamine Zeroual, président désigné par le HCE pour assurer la transition, décide d’organiser une élection présidentielle pluraliste qu’il remporte haut la main.

Une lettre de Jean Nouvel relance la polémique. Avec ce cliché hypnotique, Hocine Zaourar, de l’Agence France-Presse, bouscule la communauté internationale et remporte le prix World Press Photo l’année suivante.

Le matin, dans la rue, on voyait des têtes posées sur la route et les corps décapités quelques mètres plus loin.